L’histoire de la bague de fiancaille

0

Avant de s’engager dans les liens du mariage, de nombreux couples se lient par les fiançailles. C’est une étape importante où l’homme offre à sa femme une bague. Avant de vous donner le sens de cette dernière, nous allons faire un petit survol de son histoire.

La bague de fiancaille : une belle longévité

Pour certains, l’histoire de la bague de fiancaille remonte à l’Egypte ancienne. Mais c’est durant l’époque romaine que l’on constate l’apparition des anneaux en fer offerts à la femme. En 1945, ce symbole va commencer à prendre de l’ampleur lorsque Camille d’Aragon reçoit de la part de Constanzo Sforza une bague qui a été sertie de diamants.

Cependant sa valeur d’aujourd’hui lui a été octroyée par l’acte de l’archiduc Maximilien de Habsbourg en 1947. Ce dernier offrit à sa bien-aimée, Marie de Bourgogne avant leur mariage, une bague en diamant. Elle se portait sur l’annulaire gauche, car on pensait pendant cette période qu’une veine venant du cœur parcourait ce doigt. Et depuis, la tradition se perpétue partout dans le monde.

Le sens de la bague de fiancaille de nos jours

Le mariage est précédé par une période au cours de laquelle l’homme et la femme se lie par un engagement. Comme il l’est indiqué sur le site www.bague-de-fiancaille.net, l’homme et la femme s’échangent une bague témoignant de l’amour que chacun porte l’un envers l’autre.

La bague de fiançailles a donc une très grande valeur car elle symbolise leur attachement. Elle est très importante pour les futurs mariés. Il est important de bien choisir la bonne bague de fiancaille.

Ces derniers entrent dans une nouvelle phase qui déterminera le reste de leur vie. La plupart du temps elle est sertie d’un diamant, ce qui montre la valeur quelle représente. C’est un symbole qu’on offre à celui avec qui on veut passer le reste de sa vie.

Partager.

Les commentaires sont fermés.